EverEve


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Complexe universitaire

Aller en bas 
AuteurMessage
Symphonie
E.V.E.
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 31
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Complexe universitaire   Jeu 20 Juil - 17:18

Subventionnée par la corporation MESA, ce gigantesque complexe universitaire acceuille près de 80 000 étudiants de tous horizons, venant des secteurs 8 et 9, et dans quelques rares cas du secteur 10. Une infrastructure dernier cri, des salles de classe et amphithéâtres immense dans lesquels sont enseignées une centaine de matières par près de 400 professeurs, un service administratif de 80 personnes, un service de restauration employant 120 personnes, et une équipe de sécurité privée de 41 vigiles, voilà ce qui compose ce complexe.

L'entrée se fait par un portail, donnant sur un grand parking accessible aux enseignants et aux élèves disposant du permis de conduire. Une fois passé ce parking, un autre portail, muni d'un portillon, donne accès au complexe lui-même, dont les 8 doubles-portes vitrées (et blindées) sont surveillées jour et nuit par 4 vigiles.
Une fois entré dans le complexe, on se retrouve dans un immense hall duquel partent des couloirs et des escaliers, formant un vrai labyrinthe pour le nouveau venu, mais dans lequel il est facile de s'orienter grâce aux nombreaux panneaux indiquants les numéros des salles, les bureaux du personnel, etc...

_________________
Symphonie, admin et MJ en chef, "Sy" pour les intimes.
Keep on spreading the .Enetic code
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor Hector
Nouveau
avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Complexe universitaire   Ven 21 Juil - 15:02

Nestor Hector se précipita hors de l’amphi bondé dès qu’il eut prononcé le dernier mot de son cours. Sa liasse de feuilles et son cartable sous le bras, il galopa à travers les couloirs en direction de l’aile des bureaux des professeurs, la canne coincée sous son coude. Mieux valait ne pas s’éterniser.
Ces trois heures de cours d’Introduction à l’architecture étaient un vrai désagrément. Les années précédentes on ne lui avait pas confié de cours de première année mais seulement des séminaires spécialisés, ô combien plus intéressants. Chaque semaine Nestor Hector pestait contre cette décision du conseil académique. En plus combien de ces centaines d’étudiants étaient vraiment intéressés par ce qu’il racontait ? Combien discutaient, dormaient, dessinaient ou écoutaient de la musique alors qu’il égrenait les grands noms de l’architecture précorporationnelle ? Sans compter ceux qui ricanaient de son zozotement récurrent. Pourquoi on ne refilait pas ces cours aux jeunes profs fraîchement diplômés ?
Passant hâtivement devant la cafétéria bruyante et slalomant entre les groupes de jeunes gens, Nestor Hector pensa à quelque chose de plus léger. Il avait deux heures devant lui avant la fermeture, tranquille dans son bureau. C’était sensé être son horaire de permanence mais rares étaient les étudiants qui venaient lui parler en face à face. Nestor Hector se régalait à l’idée de consulter sa boite électronique. Il adorait rédiger des emails, les envoyer, les compiler, les ordonner, les lire et les relire et supprimer uniquement les superflus ou les périmés.
Il passa devant le bureau ouvert d’un collègue et accéléra le pas en entendant des voix. Pas le temps de s’arrêter papoter, surtout avec ce pédant du secteur 9.

Il ouvrit sa porte de manière hautement technologique et la verrouilla de la même façon. Puis non, il déverrouilla, au cas où. Enfin seul, il se débarrassa de son chargement, rangea dans une chemise sa liasse de cours (hé oui Nestor Hector, à part le courrier électronique, maîtrisait bien mal les nouvelles possibilités de l’informatique) et s’installa devant son ordinateur.
Il frotta ses courtes mains griffues avant de se lancer à l’assaut du clavier. Bien sûr en premier les mails, puis il regarderait les journaux électroniques, surtout ceux avec les faits divers. Nestor Hector était un justicier, même si officiellement les Amis de la différence avaient convenu de laisser s’écouler une période d’inactivité après leurs exploits. Il devait traquer le moindre acte d’anti-hybridité du moindre groupuscule ou humain isolé et le consigner dans le dossier spécial [ADLD] de sa boite.


« Vizilance, vizilance comme dirait ce c’er Mathias … »

Murmurait-il entre ses grandes incisives alors que ses yeux sombres parcouraient avidement l’écran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oligar
Nouveau
avatar

Masculin Nombre de messages : 4
Age : 32
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Complexe universitaire   Mer 2 Aoû - 11:44

C'est avec une démarche assez tranquille que Timoté, entra dans le vaste hall de l'université, cela faisait longtemps qu'il n'était pas venu ici. Mais malgré cela il retrouva sans trop de difficulté le chemin qui le mènerait vers ce bureau qu'il connaissait si bien. Il y avait certes pas mal d'étudiants à cette heure, et Timoté s'en voulut d'être arrivé en plein intercours, se faisant ballotter par ce flot d'étudiants. L'informaticien était ici pour résoudre quelques problèmes bassement bureautiques sur quelques ordinateurs, ce qui l'ennuyait profondément. Sa boîte se plaisait à l'envoyer ici, car après tout il avait lui même configuré le système de sécurité de l'université...
Timoté finit par arriver devant le bureau du professeur Nestor Hector, fondateur de cette organisation anti antihybride qu'il avait rejoint sans grande conviction au départ, mais finalement la lutte contre la discrimination s'annonça un terrain particulièrement intéressant dans le milieu virtuel. La porte était close, peut être était il absent, un cours sans doute, mais l'informaticien frappa tout de même à la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor Hector
Nouveau
avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Complexe universitaire   Mer 2 Aoû - 15:52

Nestor Hector se sentit envahi par une déception rageuse en constatant que son ordinateur lui refusait l'accès à ses précieux mails. Il frappait avec acharnement la touche Entrée de son clavier mais le même message revenait inlassablement :

Citation :
Erreur 505
Script driver corrupted
mm pool acpi.sys
irql not less or equal

Il se leva en ravalant sa grogne, en direction de la porte. Quel ne fut pas son bonheur en voyant la silhouette reptilienne de son ami Oligar se dessiner devant lui.
Nestor Hector le fit entrer avec un chaleureux empressement et referma la porte. Il attrapa vigoureusement la main de l'informaticien et la secoua.


"Mon c'er Monsieur Oligar, vous on peut dire que vous z'arrivez bien ! Zustement mon ordinateur fait des ssiennes. Comment allez-vous ? Ze vous z'offre un café ? Il n'est pas z'aussi bon que sselui de notre ami Mathias ..."

Dit-il après moult postillons en se dirigeant vers sa bouilloire et sa boite de café synthétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oligar
Nouveau
avatar

Masculin Nombre de messages : 4
Age : 32
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Complexe universitaire   Ven 4 Aoû - 12:51

C'était toujours la même chose avec ce vénérable professeur, Timoté se faisait déborder par son enthousiasme. Difficile en le voyant ainsi de penser que l'admirable personnage pouvait être une véritable machine à traquer la vermine. C'était peut être ce qui le rendait le plus dangereux au sein de leur groupe. Timoté resta poli et détendu, et il afficha ce sourire naif et emprunt d'une pointe d'innocence, qu'il arborait si souvent.

"Mais bien entendu professeur, je ne refuse jamais un café avec vous. En ce moment il ne ce passe pas grand chose, il semblerait que le système de maintenance informatique de l'université connaisse quelques difficultés, d'où ma présence en ces lieux. J'espère ne pas trop vous déranger, j'arrive à l'improviste et m'invite de la sorte. "

Timoté s'était assis à l'une des chaises du bureau, ayant posé sa malette à coté de lui, il observait Nestor Hector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor Hector
Nouveau
avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Complexe universitaire   Mar 15 Aoû - 12:25

Nestor Hector fit un geste négatif de la main et remplit les tasses de la mixture noir clair d’où émanait une faible odeur âcre. Il poursuivit sur le ton de la conversation.

« Un problème avec le ssystème de maintenansse ? Z’ai l’impression que ssa arrive assez ssouvent … Voilà qui est très z’ennuyeux conssernant mes mails … Vous ssavez que ss’est notre prinssipal moyen de communicassion … pour les z’Amis de la Différensse. D’ailleurs ze pensais que nous pourrions reprendre notre réflexsion maintenant qu’un ssertain temps ss’est écoulé … »

En fait Nestor Hector brûlait de réunir à nouveau les Amis. A la dernière réunion ils avaient approuvé les statuts mais tous les membres n’étaient pas présents. Il faudrait les mettre à l’ordre du jour de la prochaine rencontre. Il songeait à cela en se dirigeant, tasses fumantes en main, auprès d’Oligar. Il lui rendit son regard en fronçant les sourcils, d’un air conspirateur.

Il posa une tasse devant l’informaticien.


« Ze me demande ssi nous ne pourrions pas refaire une petite réunion … zuste pour faire le point. Mais ne faudrait-il pas ssanzer d’établissement ? Le tessson n’est peut-être plus très récommandé ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oligar
Nouveau
avatar

Masculin Nombre de messages : 4
Age : 32
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Complexe universitaire   Mar 15 Aoû - 14:56

Apparemment, le vénérable professeur semblait envieux de reprendre leurs activités nocturnes. Il était vrai qu'après avoir goûté à cette vie de justiciers, revenir à un rythme plus calme et monotone était bien ennuyeux.
Oligar se balançait sur sa chaise tout en faisant tournoyer la petite touillette dans sa tasse. Avec un merci de la tête l'informaticien se remémora leurs périlleuses péripéties, la boîte de nuit, les réunions au Tesson, l'attaque du restaurant...


Mmmm... Vous avez sans doute raison, on entend parler de nous de moins en moins, une réunion s'impose peut être... Mais avant tout il faut que je règle votre problème technique et il nous faut choisir un nouveau lieu de rendez vous, dans ce secteur, cela serait plus pratique.

Timoté reposa sa tasse se balançant sur la chaise du professeur, il réfléchit un instant, puis comme troublé il reprit:

Mais qu'en pense notre ami commun, Mathias, je n'ai pas eu la chance de le croiser en arrivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor Hector
Nouveau
avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Complexe universitaire   Jeu 17 Aoû - 0:05

Nestor Hector posa sa tasse sur le bureau et de ses deux mains griffues saisit l'écran de son ordinateur pour l'orienter devant Oligar. Puis il fixa à nouveau les yeux bleutés de l'informaticien.

"Ze vous z'avoue que Mathiass et moi avons ssoigneuzement évité de nous rencontrer et de trop bavarder enssemble ... Ssela ssemblait plus ssaze. Ausssi ze ne ssais rien de sses penssées."

Avec un bref soupir il s'assit sur une chaise molletonnée faisant face au bureau. Il s'y adossa et lissa sa cravate jaune entre ses ongles épais. Mathias était quelqu'un d'aussi gentil que loyal. Nestor Hector avait beaucoup d'affection pour lui. L'homme-fourmi ne lui avait-il pas sauvé la vie ? Oligar aussi avait risqué la sienne ... Oui ... les Amis de la Différence étaient soudés par quelque chose de très fort alors qu'ils se connaissaient à peine. Le professeur en était très ému et fier. D'un oeil pétillant il devisa à nouveau Oligar.

"Les zeunes z'étudiants comme ssette c'er Gabriel dizent ssouvent qu'ils vont au Tropedo ... oui sse doit être ssa. Penssez-vous que ssela pourrait convenir Monssieur Oligar ? Ou alors il faudrait un endroit plus calme ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Complexe universitaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Complexe universitaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cérémonie de remise de diplome universitaire
» A propos de la fiche universitaire
» Complexe Sportif Charles Ehrmann
» [CADUC] Décret sur le prêt universitaire - 23 oct 1459
» Piston universitaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EverEve :: Section RP :: Secteur 8-
Sauter vers: