EverEve


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Zayulin Delillah

Aller en bas 
AuteurMessage
Symphonie
E.V.E.
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 31
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Zayulin Delillah   Mer 17 Mai - 22:12

Nom: Delillah
Prénom: Zayulin
Surnom:
Race: Hedoth
Âge: 20 ans
Taille: 172 cm

EXPERIENCE
Accumulé:
Disponible:

NIVEAU DE SANTE
Bas

TRAITS
Force physique : Très bas
Volonté : Elevée
Agilité : Très bas
Résistance : Bas
Intelligence : Très élevée
Réflexes : Bas
Charisme : Elevé
Perception : Bas
Précision : Bas
Perception Extra-Sensorielle : Très élevée


CONNAISSANCES
Journalisme
Botanique
Médecine par les plantes

EQUIPEMENT
Armes : Bolas
Armure :
Véhicule : Fauteuil roulant multi-fonctions
Divers : Sac d'école, livres de botanique, livres d'école, cahiers, plantes diverses, matériel d'écriture, téléphone portable, boîte de pansements, vêtements de rechange, matériel de soins de base, brosse, réserve de sandwichs, bouteille de jus de pomme, élastique pour cheveux, lecteur MP3, chargeurs de batteries pour le portable et le lecteur, mini ordinateur portable.
Argent (compte en banque): 0
Argent (cash): 150
Vêtements : Chemise de soie noire, pull en cachemire noir, pantalon de velours noir
Numéro de domicile: 9 10 1 1 (chez les grand-parents)



Description de Zayulin:
Cette jeune personne a un assez joli visage androgyne, pâle et fin. Ses yeux vert d'eau sont pailletés d'or, et couleur de soleil également sont les reflets dans sa chevelure châtain lisse, dont les plus longues mèches viennent tomber dans son cou. Son corps est très frêle, et le fait qu'il doive se déplacer en fauteuil roulant lui donne l'air plus fragile encore. Son joli visage est généralement mélancolique, son regard un peu rêveur et plutôt sombre.



Histoire:

Nul ne connait vraiment Zayulin, et surtout on n'est jamais certain qu'il soit fille ou garcon, bien qu'il préfère qu'on parle de lui au masculin car ce dernier assume alors une fonction neutre. Zayulin cultive volontairement le mystère dans beaucoup de domaines. Généralement, lorsqu'on lui pose une question personnelle, on n'obtient en retour qu'un sourire énigmatique. Il ne répond réellement que lorsqu'on lui demande d'évoquer son enfance, et commence le récit en parlant de sa mère.

Celle-ci, nommée Daroa, était une jeune femme du monde « civilisé », une héritière riche, intelligente et très cultivée. Elle avait un caractère rebelle et aventureux; méprisant la société dans laquelle elle vivait et ayant lu de nombreux récits parlant des Hedoth, elle décida de partir à leur recherche. Elle trouva un village dans lequel elle finit par s'établir. Quelques mois plus tard, elle s'était parfaitement intégrée, avait appris la langue et épousé le guérisseur du village.
Zayulin était né quelques temps après. Mais la sage-femme dit à sa mère qu'elle risquait sa vie si elle avait un enfant de plus, aussi le guérisseur lui donna des potions pour lui éviter de tomber enceinte. Daroa aimait beaucoup son mari et chérissait son enfant, mais après plusieurs années passées auprès des Hedoths, elle se languissait parfois de sa famille qu'elle avait laissée sans nouvelles et de sa ville d'enfance. Plusieurs fois, elle avait proposé à son époux d'aller faire un séjour là d'où elle venait, mais l'homme hésitait, il se méfiait de cette société si peu respectueuse de la nature.
Finalement, Daroa eut un nouvel enfant, une petite fille qu'elle nomma Tesha, six ans après la naissance de Zayulin. Celui-ci adora vite sa petite soeur. Ils grandissaient tous deux lentement dans le village paisible, s'inventant des jeux, très proches malgré que la petite Tesha soit encore très petite. Leur mère leur apprenait beaucoup de choses et ne leur parlait quasiment qu'en sa langue maternelle, aussi les enfants maniaient ce langage aussi bien que celui des Hedoths.
Lorsque Zayulin eut douze ans et Tesha six, leur père mourut victime d'un éboulement. Sa femme et ses enfants ressentirent un grand choc en apprenant la nouvelle et leur chagrin ne s'effaca jamais complètement. Peu après, Daroa décida de retourner voir ses parents, pour les voir au moins encore une fois s'ils étaient toujours vivants. Elle emmena Zayulin avec elle, laissant Tesha trop jeune pour un voyage à la garde de ses grands-parents.
Ils arrivèrent chez les parents de Daroa sans problème. Zayulin n'assista pas à la première entrevue entre sa mère et ses grands-parents. Il finit par être présentés à ceux-ci, qui lui semblèrent réservés et gênés par le fait que l'enfant de leur fille ne soit pas du même monde qu'eux. Ils ne se revirent qu'à quelques reprises, Daroa passa beaucoup de temps avec son aîné à visiter de nombreux lieux, à retrouver d'anciennes connaissances, à se rendre à des soirées. Elle semblait heureuse.
Finalement, elle décida que Zayulin devait recevoir ce qu'elle pensait être une véritable éducation. Elle le mit à l'internat, et resta encore quelques temps chez ses parents, rendant souvent visite à ses parents. Puis elle retourna dans le village où Tesha était restée. Cette dernière refusa avec force de quitter son univers. Daroa décida alors de faire de fréquents voyages, partageant sa vie entre la ville et le village.
Zayulin étudia assidûment. Il se fit remarquer pour son ardeur et sa grande intelligence. Il fut bientôt parfaitement habitué à son nouveau mode de vie, mais restait très attaché à sa culture d'origine. Dès qu'il le pouvait, il se rendait dans la communauté Hedoth et passait beaucoup de temps avec sa petite soeur. Mais entre chaque visite, il la voyait grandir et changer, se désolant de ne pas être là dans les moments importants. Il se rendait compte aussi que malgré leurs efforts mutuels, ils se connaissaient de moins en moins bien et s'éloignaient peu à peu.
Ils grandirent rapidement, et l'aîné entreprit des études de journalisme dans un établissement renommé. Dans le même temps, grâce aux livres et surtout avec ses grands-parents, il apprenait la guérison par les plantes. Il était un grand passionné d'espionnage, et rêvait de devenir une sorte d'agent secret. Il voulait fonder une sorte d'organisation répandant les valeurs des Hedoths. Il convainquit certaines personnes d'aller se joindre à ce peuple. Il décida que son objectif était de recréer une véritable nature.
Peu après son arrivée en ville, Zayulin fut atteint d'une maladie grave et étrange. Sans qu'on ne puisse le soigner, il s'affaiblissait de jour en jour. Parfois il devait rester au lit de longues périodes, passant son temps à lire lorsqu'il ne restait pas dans un état léthargique. Après plusieurs années, il perdit l'usage de ses jambes et ne se déplaca plus qu'en fauteuil roulant. Ses bras aussi s'étaient affaiblis, et ses capacités physiques en général. Cependant, tandis que son corps devenait inutilisable, l'esprit du Hedoth s'était redoutablement aiguisé. Il avait développé une puissance mentale hors du commun, amplifiant des dons particuliers qu'il possédait depuis la naissance. Il acquit ainsi une grande capacité à obtenir des autres ce qu'il voulait, soit par la parole, soit manipulant en agissant directement sur l'esprit des gens. Mais, étant d'un naturel doux bien qu'ayant un caractère très affirmé, il n'abusait pas de ce pouvoir sur autrui.
Un jour, peu après qu'il eut fêté ses vingt ans, se rendant au village, il s'apercut qu'une catastrophe était survenue. Un tremblement de terre. Seules quelques personnes étaient encore sur place, et lui indiquèrent que la plupart de survivants étaient partis. Zayulin perdit rapidement la trace de ceux-ci. Mais surtout, il ignorait si sa soeur bien-aimée, sa mère et ses grands-parents faisaient partie des victimes ou des migrants. Il était désormais totalement seul.

_________________
Symphonie, admin et MJ en chef, "Sy" pour les intimes.
Keep on spreading the .Enetic code
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Zayulin Delillah
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EverEve :: Section RP :: Fiches de personnage-
Sauter vers: