EverEve


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Anthony Combart, détective privé

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jorn
Journaliste
avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Mer 8 Mar - 21:48

Jorn était arrivé devant chez le détective, il était toujours dans sa voiture elle était garé de l'autre coté de la rue pile en face de chez son homme. La radio crachait encore de la publicité. D'un geste d'humeur Jorn coupa ce maudit récepteur et alluma une cigarette. Il était pas préssé d'aller voir chez le déctive, et puis quand a perdre sa journée completement autant le faire en beauté. Faut avouer que niveau productivité il avait certainement battu un record dans la médiocrité. D'un autre coté il était pas responsable...en tout cas directement.

Jorn patienta encore quelques instants dans la voiture, méditant sur lui même, sur le vide qu'il pouvait ressentir en lui, vide qui se manifestait quand il était seul, c'est a dire 90% du temps. Finalement il se décida a sortir de la voiture, l'air était frais dehors, la fin de la journée s'annonçait, il traversa la rue en prenant son temps et marcha tranquillement jusqu'au repère de Combart le détective privé...Il sonna...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Détective privé
avatar

Masculin Nombre de messages : 126
Fréquence de jeu : Une fois par jour (au moins)
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Mer 8 Mar - 23:42

(J'ai pris la liberté de rencontrer Jorn, ça ne dérange pas j'espère?)


J'arrivai en vue de mon bureau sans la moindre encombre. Le trafic était même plutôt fluide pour la journée. Je m'authorisais donc quelques dizaines de minutes de plus sur ma moto, me promenant dans le secteur huit. Empruntant tantôt une ruelle fine, tantôt un énorme boulevard, et au bout d'une demi-heure j'arrivais enfin devant mon bureau. J'amenai donc ma moto au garage, et l'attachai. Puis je montai à mon appartement. A peine eus-je le temps de tourner la serrure que le buzzer de ma sonnette retentit. Je jetai donc mon casque sur mon canapé, me dirigeai dans mon bureau et ouvris la porte d'un geste sec qui fît claquer la serrure. Un homme brun se trouvais devant moi, assez grand, une cigarette au nez. Et je lui dis avec une politesse formelle, sans plus, car il m'avait soufllé une bouffée au museau et en plus il m'avait empéché de me replonger dans mon affaire:

"Oui? Que puis-je pour vous cher monsieur? Venez dans mon bureau pour m'expliquer votre problème."

Sur ce je me dirigeais dans mon antre, invitant l'homme à me suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorn
Journaliste
avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Jeu 9 Mar - 17:31

Je venais tout juste de sonner, que la porte s'ouvrit. Immédiatement je pu reconnaitre mon homme. En effet un homme-loup détective cela ne courrait pas les rues. J'avais par mégarde soufflé de la fumée sur le museau de mon interlocuteur, je pris le partit de jetter ma cigarette alors que durant ce temps le détective m'invita dans son bureau.

Hochant de la tête je pénétrais dans la demeure, traversant la salle d'attente vide je me retrouvais rapidement dans son bureau. Sur le canapé se trouvait un casque de motard... Attendant mon hôte je pris place sur l'un des siège disposé pour les clients.


-"Monsieur Combart, je suis ravis de vous rencontrer, depuis le début de la matiné je suis sur vos trace, si je puis dire."

La petite pointe d'humour que j'utilisais était censé détendre l'atmosphère...


Dernière édition par le Jeu 9 Mar - 21:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Détective privé
avatar

Masculin Nombre de messages : 126
Fréquence de jeu : Une fois par jour (au moins)
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Jeu 9 Mar - 21:25

L'homme rentra dans mon bureau et me suivit même lorsque j'allais fermé la porte qui joignait mon bureau et mon appartement, cette petite étourderie m'arracha un sourire. Je le priais donc de s'assoir dans un siège faisant face au mien puis je m'assis à mon tour. J'écoutais alors sa petite boutade, enfin du moins cela semblait en être une vu son ton. Il ne semblait pas mauvais bougre et je m'étais montré des plus impoli en arrivant. Je lui dis donc, cette fois avec un ton cordial:

"Vous me suiviez? Vous avez donc tant besoin de mes services que cela? Vous pouviez laisser un message a défaut, je vous aurais joint. Mais cela n'a pas d'importance. Alors, que puis-je pour vous cher monsieur?"



(PS: je suis un homme-loup, pas un homme-chien ^^ Je suis tout noir, légérement plus élancé et avec un pelage un peu plus hirsute, un museau plus effilé et des oreilles plus pointues. ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorn
Journaliste
avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Jeu 9 Mar - 21:42

(désolé pour la confusion, je vais editer mes posts précédents...)

Jorn se gratta légérement la barbe avant de répondre au détective, qui s'était quelque peu détendu.

" Eh bien je ne vous ais pas suivis, mais je suis déja passé a une reprise ici sans succés et j'ai appelé sur votre téléphone. Quand au répondeur je ne préfére pas trop m'y fier, surtout avec ce qui m'occupe."

Jorn, laissa un peu de suspense, et ne répondit pas immédiatement au détective, préférant donner a la conversation une autre direction.

" Mon cher monsieur vous paraissez débordé, voir même peut etre fatigué. Cela vous direz de boire un verre dans un endroit tranquille pour discuter un peu? Et parler affaire par la suite?"


Dernière édition par le Ven 10 Mar - 0:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Détective privé
avatar

Masculin Nombre de messages : 126
Fréquence de jeu : Une fois par jour (au moins)
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Ven 10 Mar - 0:30

L'homme semblait vouloir me confier une bien mystérieuse mission, cependant je revenais moi-même d'un café pour le travail et la perspective de déja retourner dans un bar ne me réjouissait pas vraiment. En plus, cet homme commençait à me parître louche.

*D'abord il me suis, ensuite il veut que nous allions dans un bar pour boire un coup...Il ne m'a pas l'air bien fiable notre bon client...*

Je délinai alors gentiment l'offre de mon client, sans toutefois rennoncer à son affaire. Cependant je ne pourrais sûrement pas m'atteller à sa tâcha avant un petit moment, l'autre affaire me préoccupant déja beaucoup. Je lui répondis donc polimment:


"Oh, je reviens déja d'un rendez-vous, et je ne suis guère enchanté par la perspective de ressortir à nouveau. Cependant si vous le désirez je peut vous offrire à boire. Mais parlez-moi tout de suite de votre affaire, je ne pense pas que vous veniez pour simplement discuter monsieur...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorn
Journaliste
avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Ven 10 Mar - 13:40

" Oh pardonnez moi, mon excitation est si grande que j'en ai oublié les bonnes manières, et donc de me présenter. Je m'appel Jorn Crichton."

A ce moment précis, je me redressai et approchait du détective.

" Je veux bien boire un verre en votre compagnie, je prendrais la même chose que vous."

Le détective s'éxécuta pour nous servir a boire, moi de mon côté, je cherchais a gagner sa confiance, cela n'était pas simple, mais le défi était pour le moins interessant.

" Eh bien détective Combart, je vais arreter de tourner autour du pot, et je vais être direct. Je sais que vous avez déja une affaire en cours, affaire impliquant des personnes haut placés, et je pense pouvoir vous y aider. J'aimerais donc devenir en quelque sorte votre adjoint..."

Je venais de terminer ma phrase, j'esquissais un sourire qui disait je vous dis la vérité soyez en sur. Bien évidement j'avais occulté une petite partie de mon moi profond, le côté reporter d'investigation. Cela n'était pas indispensable de le lui révéler immédiatement. La suite serait maintenant conditionné par la réaction qu'il aurait dans les 3 prochaines secondes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Détective privé
avatar

Masculin Nombre de messages : 126
Fréquence de jeu : Une fois par jour (au moins)
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Ven 10 Mar - 19:33

L'homme se rattrapa en me révelant son nom. Il semblait très impatient de me parler, et aussi très louche... Je pris toutefois le temps d'aller voir dans mon petit bar et d'en ramener deux verres de whiskey sans glace, le mien à moitié seulement. Et alors que je revenais de l'appartement l'homme me dis directement ce qu'il souhaitait: m'aider...

*Il croit vraiment que je vais croire une feinte aussi nulle? Alors on va faire court mon bonhomme, j'ai pas envie de t'avaoir plus longtemps dans mes pattes...*


"M'aider? Ainsi vous tenez vraiment à m'aider pour cette affaire très ardue? Et bien c'est d'accord, je vais vous poser une ou deux questions pour voir si vous pouvez m'être utile. Premièrement: Pour quel journal travaillez-vous? Ne me dites pas que vous n'êtes pas journalistes, j'ai travaillé plusieurs années au sein des affaires criminelles de la milice de la mesa engeenering, et des gens comme vous j'en ai vu defiler. Alors dites moi pour quel journal vous travaillez, et aussi ce que vous savez de cette affaire. Ah oui, et j'aimerai aussi, mais je doute que vous le fassiez, que vous me donniez votre source."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorn
Journaliste
avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Ven 10 Mar - 19:52

Chose ennuyeuse, le flair de ce détective etait remarquable. Jorn ne pouvait plus jouer a ce petit jeu avec lui, il se leva et prit le verre qui lui était déstiné, il y trempa les lèvre et bu quelques courtes gorgées.

" Allons, allons monsieur le détective. Pourquoi êtes vous sur la défensive a ce point? Certe je suis journaliste, mais pourquoi devrions nous être concurrent pour dénicher la vérité. J'ai des infos qui pourraient vous servir, et vis et versa. Pourquoi ne pas travailler l'un avec l'autre. Ah j'oubliais je vous trouve très aggressif vis a vis de ma profession, et comme vous le savez je ne peux dévoiler mes sources... Ah j'oubliais à la votre..."

Il reprit quelques gorgée de son breuvage fort bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Détective privé
avatar

Masculin Nombre de messages : 126
Fréquence de jeu : Une fois par jour (au moins)
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Ven 10 Mar - 23:05

Le journaliste était...Comment dire...comme les autres. Obstiné, et peu démonté par l'échec. Je ne pouvais pas lui en vouloir, c'était indispensable dans ce genre de métier. Je me calmai donc un peu, de toute façon j'étais parti pour un long moment de discussion longue et sûrement peu interessante. Je décidais de jouer alors rapidement, je ne pourrais pas me débarasser de cette personne comme ça, cependant une chose me chiffonai: il pouvait effectivement se reveler interessant de beneficier des contacts et des informations dont il disposait. Cependant si cela pouvait être avantageux cela risquait de compromettre fortement la discrétion qui devait accompagner mon enquête, j'avais besoin de joindre mon employeur, et je n'avais qu'un moyen: Cornélia. Je décidais donc de me débarasser de l'importun mais je souhaitait juste savoir une chose avant:

"Mpffff A la vôtre..."

J'avalais une petite gorgée de whysky et dit enfin:

"Je dois reconnaitre que votre offre pourrait être interessante. Cependant j'ai besoin de temps pour reflechir. Donnez moi donc un moyen de vous joindre et je vous contacterai demain pour vous dire ce qu'il en est d'accord? Toutefois j'auraisencore deux choses à vous dire monsieur Crichton: premièrement je ne veux en aucun cas voir mon nom apparaitre dans quelque journal que ce soit en dehors des publicité que JE paye. Ensuite je vous ai demandé pour quel journal vous travailliez. Pouuriez vous me répondre? J'aimerai savoir qui je me prépare à aider..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorn
Journaliste
avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Mar 14 Mar - 0:23

Manifestement Jorn avait réussit a capter l'attention de son interlocuteur. La mission était pour le moment plutot une réussite, rester a transformer l'essai.

" Très bien monsieur Combart, voici ma carte, vous avez dessus mon portable, un numéro de fax, mon mail et mon numéro au journal..."

Jorn lui tendit sa carte de visite d'un geste amical.

" Concernant votre anonyma il sera bien entendu gardé, je vous considére comme une source. Sauf si bien entendu vous me donnez votre accord ultérieurement, pour diverses raisons. Je suis sur que vous comprenez ce que j'essais de vous dire a mots couverts."

Jorn se leva du siège, et tendit sa main en direction du détective.

" Monsieur Combart, je ne vais pas vous retenir plus longtemps, comme vous le constaterais sur ma carte, je travaille pour le SIJ8. J'espere avoir de vos nouvelles rapidement..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Détective privé
avatar

Masculin Nombre de messages : 126
Fréquence de jeu : Une fois par jour (au moins)
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Mar 14 Mar - 22:24

Après avoir grâcieusement accédé à ma requête en me confiant sa carte le journaliste accepta de partir, m'affirmant qu'il me considérait comme une "source". Il ne m'inspirai toujours pas confiance et il m'étonnerai que je collabore avec lui excepté si je venais à vraiment être coincé. Cependnat il pouvait être un atout non-négligeable, je ne pouvais donc pas me permettre de l'évincer de la partie. Je le raccompagnai poliment jusqu'a la porte, puis, une fois qu'il se fût éloigné je la refermais, la verrouillant, puis retournais dans mon bureau. Après avoir accroché la carte du journaliste en dessous de celle de ma collaboratrice je rentrai dans mon apartement avec les deux verres sales et les lavais. Puis je revînt dans mon bureau, mis une selection d'air de jazz à jouer sur le lecteur musical de mon ordinateur, puis me mis à feuilleter lentement t attentivement le dossier de la morte. J'attendrais demain pour parler du journaliste à Cornélia, cependant il faudra que je lui en parle...Impérativement.


L'homme courait, encore et encore...Je le pourchassais, j'allais l'avoir. Mon imper' flottait derrière moi et mon souffle haletant faisait s'envoler des fumerolles de vapeur. Enfin je le rattrape, je le plaque au sol... Il tourne vers moi son visage. C'esty Marc, le visage taché d'une giclade du sang de ma mère, et le rire au lèvres. Je serres mes doigts velus, lève ma main, et l'abat violement sur le visage. Il était celui d'un autre homme quand j'ai lancé ma main, celui de Marc quand il est mort. Seulement quand je relève mon poing...C'est celui de...ma mère! C'est à ce moment là que je m'éveille avec un NON! Paniqué. Un cauchemar. Ce n'était qu'un cauchemar. Je m'étais assoupi après l'étude du dossier. Je posais donc le dossier du légiste sur mon bureau, et regardai l'heure: 23h18. Il était tard, et je devais me lever le lendemain. Je me dirigeai donc vers ma cuisine et mangeai un des sandwich sous-vide que je gardai et filai me doucher. Prenant grand soin de nettoyer en profondeur mon pelage noir. Une fois ma douche prise, et mon pelage seché, je me changeai et me glissait dans mon lit douillet. La nuit fût paisible, et sans rêves. Je m'éveillais vers les neufs heures, me levais et mangeais quelques morceau de pain grillé avec une pate rouges sensée avoir un goût de fruit. Puis je m'habillai, passant un costume comme j'aimais en porter pour confirmer mon style "bogartien".(cf photo^^) Puis je me m'assis sur mon canapé, feuilletant, eveillé cette fois-ci, le dossier du medecin légiste en attendant Cornélia...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornelia Mallory
Procureur à talons
avatar

Féminin Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Sam 8 Avr - 13:51

J'arrive devant l'adresse que m'à donner l'homme loup. Après un dernier coup dans le rétroviseur, histoire de faire bonne impression et de ne pas arriver avec une tête d'épouvantail. L'examen terminé je klaxonne pour faire savoir à Anthony que je l'attends...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Détective privé
avatar

Masculin Nombre de messages : 126
Fréquence de jeu : Une fois par jour (au moins)
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Sam 8 Avr - 14:18

Concentré dans ma lecture un coup de klaxon me fis sursauter. Je plais rapidement le dossier, et allais jeter un oeil à la fenêtre donnant sur la rue. Une voiture attendait, tournant apparement d'après le pot d'échappement. Cornélia, ce devait être elle... Je saisi rapidement ma veste et l'enfilai, puis me saisissant de mon trousseau de clef, et du dossier du medecin légiste je sortis de mon appartement, fermant la porte derrière moi. Puis je trotinait en direction de la voiture de ma collègue. Une bien jolie voiture comme je m'y attendais. On voyais bien rien que par celà la différence de condition entre deux secteurs. J'ouvris la porte du côté passager, un sourire léger aux lèvres, et m'assis à l'intérieur de la voiture, puis, après avoir bataillé quelques instants pour dégager ma queue recalcitrante, je dis tout en bouclant ma ceinture:

"Bonjour Cornélia! Comment allez vous? Euh...comment vas-tu?"

-Et voila, première phrase, première bêtise...Anthony tu es vraiment un béta! Tu dois avoir l'air bien sot...-
Malgré cette pensée je gardait mon sourire chaleureux sur les babines. J'avais toujours un peu de mal à accorder de l'attention aux gens, un reste de mon croisement. Mais elle, elle était rapidement rentrée dans ma "meute". Elle faisait parti de ceux qui ne m'effrayait pas, et a qui j'accordai desormais une certaine imortance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornelia Mallory
Procureur à talons
avatar

Féminin Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Sam 8 Avr - 16:46

Pendant que Rex finit de se préparer, j'enregistre dans la mémorisation de ma voiture(on va dire JPS hein...) l'adresse à laquelle nous nous rendons. L'hybride finit tout de même par arriver et je réponds à son salut par un sourire, sourire qui s'agrandit quand je vois qu'il ne s'est toujours pas fait au tutoiement.

"Je vais bien et toi? Tu as passé une bonne soirée?"

Des qu'il a bouclé sa ceinture, je démarre au quart de tour. Je suis plutôt bonne conductrice et même si je conduis un peu vite, je maîtrise toujours mes gestes, aussi brusque soient-ils.

"Alors ...Le dossier vous parle-t-il?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Détective privé
avatar

Masculin Nombre de messages : 126
Fréquence de jeu : Une fois par jour (au moins)
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Sam 8 Avr - 18:20

Cornélia semble amusée par mon lapsus, mais elle ne sourit pas méchemment comme certaines personnes, elle sourit plus gentiment, elle doit me penser un peu sot je pense, et c'est possible. Mais c'est normal, j'ai gardé de mon croisement l'instinct du loup, et j'ai donc du mal quand je ne suis pas en présence de gens de ma meute, et elle, même si elle n'en fait pas encore vraiment partie, elle s'en approche, ce qui fait que j'ai un comportement très timide encore, et maladroit, mais que ses réactions à ma timidité me mettent en confiance. Toujours est-il que lorsque je minte dans la voiture Cornélia démarre aussitôt. Tout en me demandant si,contrairement à elle j'aurais pu déceler quelque chose. Je lui réponds donc:

"Non, ce dossier et assez banal, la victime à eût la gorge tranchée c'est donc sûr que c'est un meurtre. Mais nous pouvons d'ores et déja écarter le trafic d'organes. Si ils avaient voulu voler le corps de madame Yelnats pour en prélever des organes reservé aux hybrides chats ils ne l'auraient pas égorgée, cela a rendu le corps inutilisable. Tiens, tant que j'y pense...Sais-tu si on a un suspect pour le meurtre? Voire même un coupable? Ce pourrait être très utile de voir à quelle piste il nous mène..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornelia Mallory
Procureur à talons
avatar

Féminin Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Sam 8 Avr - 19:48

Je réfléchis quelques minutes tout en conduisant d'une main, mon autre bras se trouvant accoudé à la fenêtre ouverte.

"Je crois me souvenir qu'il y a eu en effet quelqu’un d'arrêter, mais à savoir ce qu'ils ont fait de lui... Je voulais aussi te demander, as tu une idée de ce que nous devons dire à la gamine?"

Mes yeux vont des allez retour entre lui et la route. C’est vraiment très étrange un hybride. Un animal qui se tien comme un homme. J'hésite à lui demander s'il a des dons spéciaux, comparable à ceux des canidés. Mais j'ignore si cela le mettrait mal à l'aise ou non et si c'est vraiment courtois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Détective privé
avatar

Masculin Nombre de messages : 126
Fréquence de jeu : Une fois par jour (au moins)
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Sam 8 Avr - 20:17

Un peu géné du mouvement de va et viens entre la route et moi que fait mallory, je réponds nonchalement à sa queston, caressant lentement ma queue, agitée de léger soubressauts, synonyme d'un léger malaise:

"Non, je dois t'avouer que je n'en sais fichtre rien, et qui plus es je suis très mal à l'aise en présence de gens inconnus, du moins qaund il sagit de les aborder...Surtout dans ce cas, une jeune fille, orpheline depuis deux jours... Il va falloir faire preuve de tact...Tu as une idée toi?"

Puis, voyant son regard continuer son perpetuel va et vient entre la voiture et moi je lui dis, un sourire mi-amusé mi-géné aux babines:

"C'est la première fois que tu côtoie un hybride je me trompe? Allez, dis moi ce qui te tourmentes sur moi et les hybrides, ça ne me gêne pas, j'ai eu des gens qui ne prenaient pas la peine de le cacher, et qui étaient bien moins amicaux que toi...Ca me fait plaisir..."

Ma voix s'enroua légèrement sur le dernier mot et un léger couinement canidé terlina le mot cacher, la gorge nouée au souvenir de ma mère...Puis vite dissipée, cette tristesse se mua en une chaleur destinée à mettre Cornélia à l'aise pour éviter qu'elle se sente trop génée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornelia Mallory
Procureur à talons
avatar

Féminin Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 16/02/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Mar 11 Avr - 18:47

((( poste suivant dans Rues, avenues)))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Détective privé
avatar

Masculin Nombre de messages : 126
Fréquence de jeu : Une fois par jour (au moins)
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Jeu 20 Juil - 22:06

Après un petit moment dans la vieille voiture du bassiste, vieille mais on ne peut plus élegante, nous arrivâmes en vue de mon quartier. Me rappelant les ordres de mon employeur au dernier moment je dis à Billy Sheehan de descendre dans le garage pour me déposer pour qu'il ne passe pas devant la plaque de mon agence.

"Oh prenez par là, ce sera plus simple pour manoeurvrer..."

Une fois garés, je descendis de la voiture, d'un geste léger et getant un oeil critique au véhicule je réintroduisis ma truffe dans l'habitacle:

"Très belle voiture...J'imagine que vous ne voudrez pas boire un verre, vous êtes préssé si je ne m'abuse? Par contre, à quelle heure est le concert déja?"

Tout en parlant je me saisis du fusil que j'avais emmené, puis, une fois que le bassiste m'eût répondu je finis par l equitter sur une rapide formule de politesse. Levant d'abord l'arme je dis:

"Je vous débarasse de ça. Sur ce, je ne vais pas vous retenir plus longtemps. Merci encore de m'avoir ramené, vous n'étiez pas obligé... Bon...je ne vous retiens pas plus longtemps, au revoir"

Dis-je tout en tendant une patte amicale, puis lui serrant fermement la main je sortis la tête de l'habitacle et lui adressais un dernier remerciement avant de claquer délicatement la porte de la voiture de sport. Puis de m'engouffrer dans l'escalier qui m'amènerai jusque dans mon immeuble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy
Bassiste de combat
avatar

Masculin Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Jeu 20 Juil - 22:20

Guidé par l'hybride, je traverse le secteur 9, puis le 8, et me retrouve dans un parking, près de l'appartement de Combart. Trajet sans histoires, rien à signaler...
Une fois dans le parking, l'hybride prend le fusil, me propose un verre qu'il s'empresse de me refuser par un dégoutant procédé de rhétorique, et me serre la main en me demandant l'heure du concert. Je consulte ma montre et lui répond :


"Oh, soyez là-bas d'ici une heure, ça devrait être bon. A tout à l'heure !"

Suite à ces paroles, je manoeuvre pour faire sortir ma voiture, et me dirige vers le Café des arts, tout en fesant une escale chez moi pour prendre mon matos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Détective privé
avatar

Masculin Nombre de messages : 126
Fréquence de jeu : Une fois par jour (au moins)
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Jeu 20 Juil - 22:38

Une fois que j'eus réussi à faire en sorte que le bassiste n'apprenne rien sur mon metier véritable je montais jusqu'a mon appartement, songeant que j'avais peut-être renvoyé le jeune homme un peu brutalement. Bon...je me rattraperais plus tard... J'arrivais cependant dans mon appartement, posais ne priorité le fusil dans mon bureau, dans un coin de la pièce, retirant les cartouches. Une fois cela fait je pris quelques habits bien plus "relax" et plus adaptés au secteur 10 que mon costume. Je rnageaui aussi mes lunettes. Puis je filai dans ma cabine de douche où je nettoyais conscencieusement mon pelage d'hybride. Puis, je me schais et m'habillais de mon baggy et de mon sweat à capuche noir unis. Je passais dans la cuisine, jettais une oeil à l'horloge, apparemen il me restais une ingtaine de minutes. J'avalais une pomme et attrapai mon portefeuille et mon telephone mobile. Le temps de remettre en ordre mon pelage-chevelure en ordre et d'attraper mon casque l'échéance était déja écoulée, j'étais même un peu en retard. Boah...un peu de retard à un concert n'avais jamais fait de mal, je risquais tout au plus d'arriver à l'heure... Je descendis donc au garage, mis mon casque et parti en direction du Café des arts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Détective privé
avatar

Masculin Nombre de messages : 126
Fréquence de jeu : Une fois par jour (au moins)
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   Dim 13 Aoû - 13:01

Après une longue et rafraichissante promenade motorisée, je rentrai ma motodans mon "garage". L'attachai et montai dans mon appartement tout en enlevant mon casque. Ce concert, le rendez-vous de monsieur Sheehan et pour finir cette promenade à moto avait fait remonter d'agréable souvenirs. Mettant de côté mes soucis pour la soirée, je me posais sur mon canapé, après avoir jetté mes chaussures dans un coin je ressorti un vieil ouvrage poussiéreux qui craquait en tournant les pages plastiques. Cet album photo je ne l'avait pas ouvert depuis très longtemps...depuis...depuis "sa" mort...Une bouffée d'émotions me tira quelques larmes que je parvînt à retenir. Plus nostalgique que vraiment triste. Plus heureux que perdus... Ma journée avauit été harassante et riches en émotions. Mais je dois reconnaitre qu'elle n'avait pas été sans effets sur moi...La visite à la jeune hybride, les deux hommes, la consolation que je lui avait prodigué, le concert...tout ça m'avait profondément touché. Et en tournant les pages je pris la resolution de ne plus être si...reservé et renfermé...Pour profiter de la vie il faudrait que je chan,ge...Oh bien sûr ça ne seferait pas du jour au lendemain, mais Rome ne s'est pas faite en un jour...Et c'est couché sur mon canapé, mon album sous les pattes que je m'endormis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anthony Combart, détective privé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anthony Combart, détective privé
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Importations Privées
» Imporations Privées
» [RP] Confessions privées
» Serveurs privés
» [Idée à approfondir] Serveur privé Nabaztag (Mon-Nabaztag.fr)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EverEve :: Section RP :: Secteur 8-
Sauter vers: