EverEve


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 24ème rue, numéro 17.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Symphonie
E.V.E.
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 31
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: 24ème rue, numéro 17.   Dim 29 Jan - 2:41

Cet endroit, dont l'unique entrée est une porte en métal lourdement verrouillée et munie d'un judas, est le lieu de rencontre privilégié d'une sorte de "club" très fermé, et surtout inconnu de ceux qui n'ont pas été invités par un des membres du club...

Sont autorisés à entrer :
-Billy

_________________
Symphonie, admin et MJ en chef, "Sy" pour les intimes.
Keep on spreading the .Enetic code
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy
Bassiste de combat
avatar

Masculin Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Dim 29 Jan - 2:43

Une fois arrivé devant la porte métallique, j'hésite sur la façon de procéder. Pas de caméra, pas d'interphone, pas de sonnette. Et surtout, pas de bruit à l'intérieur, ce qui semble étrange à mon oreille de musicien...
La seule chose qui m'indique que je suis au bon endroit, c'est l'adresse sur le papier que m'a remis le Noir à l'Apocalypse.

Bon, je vais pas rester planté là, je frappe à la porte métallique, en veillant à pas exploser mes pauvres doigts de bassiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symphonie
E.V.E.
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 31
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Dim 29 Jan - 2:53

Tu frappes, et ta présence semble rester ignorée. A cause du judas, tu ne peux savoir si on t'a remarqué ou pas.
Mais après deux ou trois minutes d'attente, la porte s'ouvre, laissant apparaître le Noir que tu avait déjà croisé, derrière lequel s'affiche un humain à la taille et à la carrure impressionante...


"Ah, mon ami ! Entrez, je vous en prie !"

Tu entres, et te retrouve dans une grande pièce à peu près carrée, dans laquelle est réunie une vingtaine de personne au jugé, hommes et femmes. Aucun hybride. La pièce, qui doit faire dans les 50 ou 60m², comporte un comptoir que tu assimiles à un bar, un billard, des tables et des chaises, un coin-cuisine, un ordinateur dernier cri trônant fièrement sur un bureau, une chaîne hi-fi diffusant une musique électronique à volume réduit, et une porte sur le mur du fond, à gauche, sur laquelle il est marqué "WC". Les personnes présentes discutent, boivent, jouent au billard, et un homme semble très agité devant l'ordinateur, comme si il bouillait d'impatience de terminer ce qu'il a commencer.
L'imposant humain qui était derrière le Noir referme la porte, et tu l'assimile donc au videur local.
Le Noir, souriant de toutes ses dents, t'entraîne vers le comptoir, et passe derrière.


"Vous prendrez bien un verre ? Que désirez-vous boire ?"

_________________
Symphonie, admin et MJ en chef, "Sy" pour les intimes.
Keep on spreading the .Enetic code
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy
Bassiste de combat
avatar

Masculin Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Dim 29 Jan - 17:25

Tandis que j'observe ce nouveau lieu inconnu, le Noir m'entraîne et me propose un verre. Ce type a le coeur sur la main pour les humains, mais il ne jetterait même pas un regard à un hybride, même mourrant. Il est fêlé. Ils doivent tous l'être ici. Bordel, j'ai qu'une envie, c'est de me barrer le plus vite possible !
Mais j'ai promis à Harmo que je l'aiderais, alors je vais le faire, dussé-je y laisser ma santé mentale...


"Je veux bien une bière, s'il te plaît".

Ouais, je passe au tutoiement. Ouais, j'suis un foufou. J'ai jamais trop aimé vouvoyer les gens, on est tous des êtres humains quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equilibrium
Magistrat
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Dim 29 Jan - 17:38

Le Noir prends un ton presque joviale et une mine avenante et te sers une bière pression, tu n'associais pas jusqu'ici ce genre d'expression avec un anti-hybrides, comme quoi, on en apprends tous les jours.

"Alors, et si vous me parliez un peu de vous et de ce que vous faites?"

Tu te demandes s'il n'est pas en train de t'interroger ou s'il engage simplement la conversation tant son air joyeux est réussit. Mais peut-être est-il vraiment content?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy
Bassiste de combat
avatar

Masculin Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Dim 29 Jan - 17:44

Tiens, y'a un paquet de clopes qui traîne par là...
Tandis que le noir est ccupé à me servir ma bière, je jette un coup d'oeil rapide à droite à gauche, puis personne ne se manifestant, je taxe une cigarette. J'vais me sentir mal si je destresse pas fissa.
Je commence à siroter la pression servie par le noir. Ah ben, voilà qu'il me pose des questions sur moi. Ben oui mon pote, tu veux pas m'faire une petite gâterie aussi tant que t'y es ?


"Je m'appele Billy, mais tu peux m'appeler Kid, et dans la vie... eh ben, je suis bassiste. C'est pas un métier d'avenir, mais j'adore ce que je fais."

Bon allez, ça ira. Il me parlera de lui si il veut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equilibrium
Magistrat
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Dim 29 Jan - 20:18

Le Noir semblait beaucoup moins tendu que dans le bar où tu l'avais rencontré, même si sa mine restait sérieuse sur certains points.

Autour de toi, tu ressentais cette sensation détendue, sauf de la part de l'homme à l'ordinateur, qui semblait occupé à envoyer du courier à diverses personnes. Cependant, le dernier E-mail qu'il envoia, il l'avait tapé dans le calme, prenant une allure de bureaucrate sûr de lui.


"Ah, un musicien, c'est bien, je ne joue d'aucun instrument mais j'aime beaucoup la musique... Mmmh, dites-moi, vous pensez que vous pourriez rendre un petit service à tout le monde ici, ce ne serait pas grand-chose, une petite livraison... Enfin, ça vous épargnerai des frais d'admissions! Enfin, je suppose que vous voulez d'abord en apprendre plus sur nous et cet endroit..."

Il ponctua sa dernière phrase d'un rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy
Bassiste de combat
avatar

Masculin Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Lun 30 Jan - 0:31

Argh, ça y est, je suis recruté, comme ça d'office. Sûrement pas une simple course. Bon, je vais lui montrer que je suis pas n'importe qui non plus...
Pour le coup, je ne souris pas. Moi qui ait pourtant beaucoup d'humour, je n'ai pas apprécié le petit sous-entendu.


"Ouais, je comprend, mais en général je souscris pas à quelques chose que je ne connais pas. J'ai rien contre un boulot, mais va falloir m'en dire plus..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equilibrium
Magistrat
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Lun 30 Jan - 0:39

Le Noir prends une expression faciale similaire à la tienne, la discussion devient plus grave.

"Bien, pour tout vous dire, certains de nos collaborateurs sont chercheurs, mais ils ne sont pas subventionnés par une corporation ou quelque chose comme ça, leur projet est soi-disant trop coûteux pour des résultats incertains, alors, nous leur fournissons du matériel en fonction de nos moyens... Nous avons une malette à leur remettre, ce serait une façon pour vous de montrer votre confiance et votre bonne volonté, après tout, nous voulons la même chose..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy
Bassiste de combat
avatar

Masculin Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Lun 30 Jan - 0:48

Eh, coco, je suis pas né de la dernière pluie...
Je baisse le ton de ma voix et me penche vers le Noir, pour lui montrer que je prend quand même son affaire au sérieux.


"Bon, il me semble que tu ne veux pas m'en dire plus. Très bien. Mais je ne suis pas non plus un idiot, je pense que les "recherches" ne sont pas menées dans un but qu'on pourrait objectivement qualifier de charitatif. Donc j'aimerais en savoir quand même plus, de quoi pouvoir assurer ma propre survie. A ce propos, j'aimerais qu'il me sois fourni une arme, pas un truc de malade hein, un pistolet fonctionnel m'ira très bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equilibrium
Magistrat
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Lun 30 Jan - 0:56

"Bon, écoute, tant que tu es délicat avec le paquet, tout se apssera bien, encore plus si tu ne fais que déposer le paquet et revenir ici, pas compliqué hein?

Pour l'arme, je pense que tu as raison..."

Il fouille dans un tiroir du bar et finit par déposer un gros pistolet argenté à la croisse noire devant toi. Il est vraiment impressionnant.

"Ne t'affole pas, c'est un truc d'alarme, juste bon pour effrayer les gosses..."

Il te fait un clin d'oeil. Tu notes, par hasard, que le flingue vient de chez Militech. Encore un pur produit du secteur 10.

"Bon, tu marches avec nous? Je peux vraiment pas t'en dire plus maintenant... Ils te donneront des explications là-bas, mais je te répète de ne pas trop secouer ce que tu vas trimballer... et un conseil, n'essaye pas d'en savoir plus, si tu tiens à dormir sans calmant..."

Il te souffle l'adresse, alors que tu n'as pas vraiment accepté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy
Bassiste de combat
avatar

Masculin Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Lun 30 Jan - 20:33

Voilà un secret qui me semble potentiellement nuisible à ma santé.
Il veux pas m'en dire plus ? Héhé, on verra ça...


"Très bien, je marche."

La mallette que me remet alors le Noir ressemble à ce casier chromé à poignée, comme on en voit dans les séries ou les films d'action. Il la pose sur le comptoir, je la tire à moi.

"Au fait, t'as pas un holster pour le flingue, par hasard ? Ah tiens, tant que j'y suis, ça fait quoi si je secoue la mallette ?"

Doucement, je soulève la mallette de mes deux mains, et me prépare à la secouer. Je compte pas le faire, mais si le black a l'impression que j'en ai l'intention, ça va peut-être le pousser à m'expliquer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equilibrium
Magistrat
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Lun 30 Jan - 22:37

Le Noir était en train de sortir un holster tout ce qu'il y a de plus banal du même tiroir d'où il avait sortit le pistolet quand il entendit ta question, et ce sont de grands yeux effrayés qu'il leva vers toi.

"Fais pas ça!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy
Bassiste de combat
avatar

Masculin Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Mer 1 Fév - 0:45

Sans me laisser démonter, j'affiche un sourire des plus innocents. Ah, mon petit effet semble marcher, c'est le moment de passer à table mon gros...

"Ah ouais, pourquoi donc ? Y'a quoi dans cette mallette ? C'est fragile, c'est dangeureux ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equilibrium
Magistrat
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Mer 1 Fév - 0:48

Il essayait visiblement de garder son calme tandis que sa main tapotait sous le comptoir, de petits cliquetis métallique en sortaient parfois.

"Parce que là-dedans, il y a des "échantillons", les bactéries tu connais? Alors, sois aussi doux avec ce truc que tu pourrais l'être avec ton instrument, d'accord?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy
Bassiste de combat
avatar

Masculin Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Mer 1 Fév - 1:04

Je ne me départis pas de mon grand sourire, et tandis que je pose délicatement la mallette sur le comptoir, je m'empare du holster, j'enlève ma veste en commence à fixer tout ce fatras de sangles autour de mon épaule gauche.

"Ah ben évidemment, si tu me prend par les sentiments... Bon, maintenant que je sais le strict minimum nécessaire à ma survie, t'as plus qu'à me dire précisément où c'est et à qui je dois remette ça, et c'est parti !"

Une fois le holster en place, je glisse le flingue dedans, remet ma veste, prend doucement la mallette, et attend mes réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equilibrium
Magistrat
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Mer 1 Fév - 1:12

Le Noir semblait moyennement rassuré en te glissant dans l'oreille l'adresse, ajoutant que tu prenais des risques si tu n'apportais pas la mallette avant le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy
Bassiste de combat
avatar

Masculin Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Mer 1 Fév - 1:20

"Bon, si j'ai le temps, je repasse par ici ce soir. J'aurais déposé le colis, te fais pas de bile mon gros."

La mallette en main, je sors du club, en remerciant au passage le monstrueux videur qui a l'amabilité de m'ouvrir la porte. Si tout se passe bien, j'aurais le temps d'amener ça et de revenir avant qu'il soit ne trop tard.

HRP : je poste dans les rues
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy
Bassiste de combat
avatar

Masculin Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Mer 8 Fév - 0:09

Une demi-heure environ après être parti du club, j'y retourne, après avoir livré le paquet au labo secret. Ce que j'y ai vu a formé plein de questions dans mon pauvre petit cortex cérébral, je préfère mettre ça de côté et en aprendre plus sur l'organisation en général.

Je frappe donc à la porte, attendant que le videur daigne me laisser entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equilibrium
Magistrat
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Mer 8 Fév - 0:22

On ouvre le petit machin pour vérifier qui toque, l'ami videur t'observe. Il semble hésiter un instant mais te laisse finalement entrer, sans sourire. Assis à une table, tu peux voir le Noir, Jake, te faire un signe. Une jeune femme en face de lui, brune, cheveux courts -enfin pas trop- et des vêtements simples, qui passent inaperçu, ajouté à la gamine d'environ douze ans qui semble être sa fille assise sur la chaise à côté d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy
Bassiste de combat
avatar

Masculin Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Jeu 9 Fév - 0:36

Je passe à côté du videur en lui disant "merci mec" et j'ajoute un petit clin d'oeil. Un bulldozer pareil, vaut mieux m'en faire un pote qu'un ennemi, non ?
Puis je me dirige vers le noir, et je me plante à côté de lui, attendant qu'il me dise quelque chose. Ben ouais, je sais pas si tout peut être entendu par les deux autres personnes, notamment la gamine.
Mais bon, je suis pas non plus mal élevé, donc à l'adresse de la jeune femme je me permet de saluer poliment.


"Mademoiselle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equilibrium
Magistrat
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Jeu 9 Fév - 0:44

La jeune femme te regarde un court instant.

"Madame... Mais vous pouvez m'appeler Annette."

La gamine te regarde, elle semble étrangère à ce monde. Elle porte une grosse montre-gousset autour du cou, elle semble en bon état. Sa mère lui donne une petite tape sur l'épaule et la fillette enchaîne en délivrant son prénom : Sherry.

Jake fait signe aux deux représentantes de la gent féminine de patienter.


"C'est bien, t'as été rapide. Albert te l'as sûrement dit mais tu peux le garder, ce que je t'ai donné... Et tu peux revenir ici quand tu veux, tu es le bienvenu, on aura peut-être même un petit quelque chose à te faire faire de temps en temps!"

Il te fait un clin d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy
Bassiste de combat
avatar

Masculin Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Jeu 9 Fév - 1:43

Bon, d'abord répondre à Annette, puisque c'est comme ça qu'elle s'appele.

"Enchanté, vous pouvez m'appeler Billy."

Je jette un oeil à la gamine. Eh ben, je sais pas ce qu'elle prend, mais ça a l'air de bien fonctionner...
Je la laisse donc dans son petit monde, et enchaîne avec Jake.


"Ouais ok, merci pour le cadeau. Mais j'me permet de te rappeler que tu m'avais promis de m'en dire plus, après que j'eusse fait mon petit quelque chose..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equilibrium
Magistrat
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Jeu 9 Fév - 9:31

Jake semble vouloir ne pas en dire plus.

"Ben, c'est qu'y a une enfant ici, faut préserver son inocence hein... héhé..."

L'enfant en question est occupée à jouer sur un portable, apparement le sien si on en juge par les trucs rose et en plastique qui y pendent. Sa mère lui caresse les cheveux et poursuit la conversation à la place de Jake.

"C'est un virus créé par les soins attentionnés de plusieurs chercheurs, dont moi et mon mari, ou plutôt, modifié... mais il n'est pas encore totalement au point. Pour le but de ce virus, nous voulons simplement qu'il soit sélectif et ne s'attaque qu'aux Hybrides, ce qui est actuellement le problème, il n'est pas encore sélectif, mais au moins nous avons fait un grand pas en avant : au début, il tuait si vite les sujets qu'il n'y avait aucun espoir de contamination sur une large zone, à présent, il... maintient le sujet dans un état... enfin, vous avez dû voir non? Et bien, dans cet état, le sujet produit lui-même une petite quantité de virus, en plus de modifier bon nombre de choses dans sa structure : ils sont plus résistants, plus forts, nous cherchons d'ailleurs, en parallèlle, un moyen d'exploiter ça... mais les recherches sont lentes, nos laboratoires sont dispersés."

Elle regarde sa fille qui ne remue pas autre chose que les doigts et fronce parfois les sourcils en fixant son écran.

"J'aurais tant voulu un monde sans ces animaux pour elle..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy
Bassiste de combat
avatar

Masculin Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   Jeu 9 Fév - 23:34

Bon, du côté de Jake ça donne plus rien, j'me sens trop roulé...
Mais, cette charmante jeune femme semble toute disposée à me convertir à sa cause. Voilà qui m'intéresse...
Saisissant la balle au bond, je me décide à faire preuve de toute la force de persuasion dont je suis capable, afin d'essayer d'infiltrer une fois pour toute cette organisation louche. Et donc, avec un air compatissant, je regarde tout à tour la fillette et Annette, et répond à cette dernière.


"Je n'ai pas d'enfant, et à vrai dire je n'en ai pas vraiment l'âge, mais je comprend votre sentiment, les générations futures devraient pouvoir grandir et vivre sans ces... ces charognards, ces parasites.
Si vous avez besoin de quelqu'un qui doive s'impliquer dans ce combat..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 24ème rue, numéro 17.   

Revenir en haut Aller en bas
 
24ème rue, numéro 17.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Numéro SMS
» scellé numéro 4
» Après Numéricable je passe sur sfr box
» Cra mouleux numéro 2
» Problème de connexion nabaztag:tag avec numéricable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EverEve :: Section RP :: Secteur 10-
Sauter vers: