EverEve


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rues, ruelles

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Symphonie
E.V.E.
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 31
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Rues, ruelles   Mer 25 Jan - 7:29

Souvent étroites, sales et mal éclairées, les rues et ruelles du secteur 10 sont en général assez mal fréquentées, qu'il fasse nuit noire ou qu'on soit en plein jour...

Poster ici quand le RP ne se déroule pas dans un lieu bien précis, mais dehors en général

_________________
Symphonie, admin et MJ en chef, "Sy" pour les intimes.
Keep on spreading the .Enetic code
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy
Bassiste de combat
avatar

Masculin Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Dim 29 Jan - 2:34

Sortant de l'Apocalypse, je décide de passer l'après-midi sur ma basse, ça me détendra. Je me dirige donc vers ma voiture et rentre chez moi.

(HRP : je joue de la basse chez moi, rien de bien périlleux, petite distortion temporelle ^^)

Sorti de chez moi, je me rend au parking de mon immeuble et prend ma voiture, afin de me rendre au rendez-vous donné par le Noir à l'Apocalypse. Je me gare à quelques pas du lieu de rendez-vous, je préfère que ma voiture ne sois pas trop loin, mais on ne sait jamais, si je peux éviter qu'on sache que c'est la mienne...
Une fois garé sur un parking quelconque, je me dirige vers le club. Le soir est tombé depuis quelques temps, ça doit être le bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symphonie
E.V.E.
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 31
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Dim 29 Jan - 2:37

@ Billy

Tu te gare et te dirige vers le numéro 17 de la 24ème rue, comme indiqué sur le papier que t'a remis le Noir. Le quartier est un peu glauque et mal éclairé, mais désert pour l'instant. A cette heure, les braves gens sont rentrés chez eux, et les mauvais ne sont pas encore sortis...

HRP : ok pour la "distortion temporelle", mais t'as bien fait de me demander avant...
Poste au club maintenant




@ Stanley

Tu sors de l'Apocalypse sans problèmes et commence à accélérer ta marche pour rattraper le Noir qui marche normalement, sans se presser, quand un Hybride Homme-Chien à la peau mate, ses cheveux dressés en une crête mauve rayée de rose et une musique dissonante à fond dans les oreilles, te percute dans ton élan.

Il est secoué par l'impact mais tu as bien senti qu'il pesait un certain poids, il se tourne vers toi et retire d'un geste énervé et imprécis ce qu'il a dans les oreilles, qui, tu le remarques, sont légèrements tombantes. Il porte une veste brune décorée de badges aux slogans provocateurs, un foulard rouge noué sur le bras, un pantalon à motif à carreaux, des anneaux dans les oreilles, un cadenas autour du cou et son caleçon gris par-dessus son pantalon, sans oublier de grosses chaussures jaune coquées.


"Kwâ, t'as un problème twâ?!"

Certaines syllabes résonnent comme une sorte d'aboiement et tu peux voir la truffe qui lui sert de nez remuer tandis que tu entends son souffle grossier analyser ton odeur et l'environnement proche. Sa queue touffue et marron est immobile et dressée.

_________________
Symphonie, admin et MJ en chef, "Sy" pour les intimes.
Keep on spreading the .Enetic code
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanley
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Mar 31 Jan - 21:34

Je dois ratrapper le black...Merde, c'est une occasion qui peut concrétiser mes envies. Bref, une chance à pas rater.
Lorsque je percute cette saleté d'hybride, je me rends pas tout de suite compte que cet empaffé me regarde de travers et commence à me provoquer.
Le noir s'éloigne peu à peu, pas le temps de jouer à chien et...de jouer quoi.
Bref, je me tire tout en soutenant son regard, et lui montre mon majeur en guise de réponse.


-Sucker...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equilibrium
Magistrat
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Mer 1 Fév - 0:52

Pas vraiment le temps de faire trois pas que déjà la main du dogue se posa sur ton épaule pour te retourner brusquement vers lui, à son cou pendait ses écouteurs, diffusant encore sa musique bruyante.

"Hey, t'es gentil mais chez moi quand on bouscule quelqu'un, on lui fait des excuses, surtout quand ce gars à une arme..."

Pourtant, il n'avait rien dans les mains, mais il fouillait dans la poche intérieure de sa veste. Et son ton n'était pas très aimable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billy
Bassiste de combat
avatar

Masculin Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Mer 1 Fév - 1:28

Sortant du petit club très "sympa" de ces enfoirés de racistes anti-hybrides, je décide de me rendre au labo planqué à pied. Si je me fie à ma connaissance des rues du secteur 10, l'adresse que m'a filé le Noir n'est pas très loin, et à pied ça sera quand même plus discret qu'en voiture.

J'ai des bactéries potentiellement dangeureuses quand même, dans cette $!*#ù% de valise ! J'espère qu'avec ça, les rats de laboratoire vont pas nous concocter une bombe anti-hybrides, manquerait plus que ça...
Faudra que je pense à discuter de ça avec Harmonie.

La tête pleine de tout ces soucis, mais pourtant l'air décontracté, comme si de rien n'étais, je me dirige vers le labo.


HRP : je poste au labo secret
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanley
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Mer 1 Fév - 15:23

Ce chien voulait pas me lacher apparement...
Il réclamait des excuses, il va recevoir mon poing dans sa geule ouais.Je cherche mon poing américain 15 pics dans les poches de mon blouzon.
Raaah, la baston, y'a que ça pour leur faire comprendre à ces péteux.


-C'est quoi que t'as pas compris dans "Sucker"... Putain, déchirer la geule à des merdeux comme toi, y'a rien de plus jouissif. Alors viens le teckel, viens!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equilibrium
Magistrat
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Mer 1 Fév - 23:49

Tu n'as pas le temp d'effleurer ton arme que déjà le Chien, apparement pas d'humeur, dégaine de sous sa veste un revolver brillant, avec, ô luxe, une crosse entièrement en bois.

Alors que tu passes rapidement tes doigts dans les trous de ton joujou, tu peux sentir le canon froid se poser sur ton front. Tu peux voir que le barilet est plein.


"T'es sûr que tu veux toujours pas t'excuser poliment et passer ton chemin? Ce serait bête de finir au four pour si peu..."

Il devient étrangement plus sérieux, plus dur.


Dernière édition par le Lun 6 Fév - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanley
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Ven 3 Fév - 17:12

La situation tournait à l'humiliation...Ma vie dépendait encore d'une merde pareille.Que faire? Je tiens trop à ma vie, bien plus qu'a mon honneur.
Mais quand même, je ne le sentais pas capable d'aller jusqu'au bout.
Je sors donc doucement mes mains de mon blouson, je ne suis plus armé et je lui montre ostensiblement.


"Bah alors, tu vas pas me buter pour si peu...? T'es prêt à flinguer un type normal devant tout le monde pour une connerie pareille.Surtout que ça discréditerait un max, ta race...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equilibrium
Magistrat
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Sam 4 Fév - 15:42

L'arme ne bouge pas, ses traits demeurent graves.

"T'as pas l'air de saisir, ici, la milice ne se préoccupe que des investissements de Militech..."

Tu remarques aussi qu'il est à moitié dissimulé dans la ruelle d'où il est sortit.

"Sois pas con mon gars, tu t'excuses gentiment et tu peux repartir avec ta tête sur ton corps..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanley
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Ven 10 Fév - 19:06

Pour de bon, c'est qu'il est sérieux le clebs...Faut pas que je fasse le malin mais ce merdeux peut peut être m'être utile.

"Nan, en effet je saisis pas. Millitech je sais même pas ce que c'est ou presque loser.Je galère depuis un moment dans ce secteur pourri, alors c'est pas ton flingue qui va me faire flipper.
J'ai pas envie de m'excuser alors que j'ai pas fait exprès..."

La balle est dans son camp et je commence à transpirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equilibrium
Magistrat
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Ven 10 Fév - 21:09

Tu vois ses traits se déformer et son arme retomber : il part dans un grand fou rire.

"Hahahahahaha! Mouarf, warf... tu peux hihi... partir pfrrrt... j'tue pas les idiots congénitaux!"

Il range son arme et continue de sourire bêtement, il reste cependant debout devant toi.


Dernière édition par le Lun 13 Fév - 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanley
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Sam 11 Fév - 13:59

Il est complétement barge ce mec... Bien, il range son arme c'est mieux ainsi. J'ai le choix de me barrer ou de lui décrocher sa tête de iench. je vais prendre la deuxième option, j'ai pas de temps à perdre, si ça se trouve le noir est déja loin.je prends quand même mon poing américain et je m'éloigne doucement en reculant et en accélérant rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equilibrium
Magistrat
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Sam 18 Fév - 15:49

Tu t'éloignes du Chien qui, après avoir reprit le contrôle de ses nerfs, disparaît dans une autre ruelle, sa musique de nouveau dans les oreilles.

De ton côté, le Noir s'est volatilisé...

Mais, alors que tu regardes autour de toi, tu aperçois une autre Hybride - le quartier en comporte un certain nombre-, apparement elle possède des gênes de félin au vu de son museau et de ses oreilles pointues mais ce que tu vois surtout, c'est qu'elle arrache son sac à une femme qui attendait le passage du feu au vert à quelques mètres de toi.

L'hybride se met à courir dans une ruelle entre deux bâtiments tandis que la femme crie au voleur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanley
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Dim 19 Fév - 14:06

La disparition du noir et l'incident avec le chien m'avait gravement mis en rogne.Lorsque j'aperçois l'agression en face de moi, mon sang ne fait qu'un tour et le poing américain que je serrais depuis un moment crie au sang.
ni une ni deux je prend en chasse le felin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equilibrium
Magistrat
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Dim 19 Fév - 15:41

Tu n'as aucun mal à démarrer en trombe ta course derrière le félin, et quelques instants plus tard, dans une impasse au bout d'une ruelle, tu la retrouves en train de vider le sac sur le sol. Deux autres personnes sont avec elle et l'observe en train de faire le tri de sa prise, ce sont aussi des Hybrides, apparement l'un d'entre eux est un reptile, à en juger par sa gueule allongée et ses écailles verte, le second ressemble à une sorte de phacochère bipède. Ils sont tous les deux vêtus d'une façon similaire à celle du chien de tout à l'heure.

Ils ne t'ont pas remarqués et de nombreuses poubelles doivent sûrement t'aider à rester invisible à leurs yeux. Le reptile tape affectueusement sur la tête de la jeune chatte.


"T'es une brave gamine, c'est bien. Tiens, pour toi!"

Il jette un petit sachet de poudre blanche au milieu de la part de la jeune fille -rouge à lèvres et autres accessoires- tandis que son compère récupère les objets de plus grande valeur comme un portable et un portefeuille. Le phacochère parle une fois ses poches pleines et que la fille commence à remplir les nombreuses petites poches de son pantalon de ses trouvailles.

"Un peu simplette c'teu fille mais efficace..."

"Oui... mignonne aussssi..."

Elle se recule en entendant le commentaire, mais ils finissent tous les trois par te tourner le dos, ils ne sont pas très loin et le chemin est plein de déchets ou de bennes à ordures de grandes tailles, assez pour te dissimuler si tu t'accroupi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanley
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Mar 21 Fév - 19:28

Il est clair que toutes ses poubelles et ses bennes me mettent à couvert très facilement. j'ai entendu et compris leur trafic, et mon sang continue de bouillonner. Je veux de la baston et je vais leur faire plus que mal.
Pendant qu'ils se partagent le butin, j'avance discrètement derriere eux pour être à portée de mon poing américain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equilibrium
Magistrat
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Mer 22 Fév - 20:55

Les deux hommes discutent entres eux d'idioties ou de leurs anciens arracheurs de sacs, vantant une fois encore les mérites de la chatte. Ton avancée se poursuit sans difficulté, tu es suffisament proche pour identifer l'animal avec lequel est croisé le reptile : c'est un gavial, une sorte de crocodile ou d'alligator avec une longue et fine gueule garnie de dents pointues.

Tu es le plus proche que tu peux, ils sont à deux ou trois mètres de ta cachette et tu peux même entrevoir le gavial : il s'agenouille devant la jeune fille et agite un autre sachet, des pillulles vertes presque fluorescentes, devant son museau. Ses moustaches tremblent d'excitation tout comme ses oreilles.


"Ca te dirait d'en avoir un peu plus? Regarde, c'est de la haute qualité ça, on en trouve pas souvent dans ce secteur... alors, tu les veux mes p'tites douceurs?"

Elle hoche la tête positivement, sa main droite fouille dans la plus grande poche cousue sur les jambes de son pantalon.

"Si tu les veux, va falloir être très douce et gentille, ce soir au squatt, tu as compris?"

Elle aquiesce à nouveau et sourit d'un air joyeux tandis qu'il lui caresse la joue du bout de son doigt griffu. Les conversations reprennent : qualité de la prise, receleurs envisageables, etc... Ils te tournent le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanley
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Ven 3 Mar - 21:16

J'écoute encore calmement leurs palabres, je sens monter en moi une folie douce, folie qui me pousse à décrocher leur sale machoire d'hybrides.
J'en ai ma claque de les voir, je les excècre et je ne vois qu'un seul moyen de les faire comprendre.


*De dos, c'est tout ce qu'ils méritent...*

Je serre mon poing américain, me rapproche en douceur puis sans sommation assène un coup de poing dans les cervicales du reptile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equilibrium
Magistrat
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Ven 3 Mar - 22:53

Tu avance discrètement, poing serré, vers le reptile. La chatte, dont il caresse les cheveux, est occupée à trier ses affaires et à se regarder dans un petit miroir de poche.

Suffisament proche, tu assènes un violent coup de poing à l'hybride écailleux qui s'effondre à genoux, encore en vie mais salement sonné. Et il a la peau dure.

Les deux autres réagissent assez vite, la jeune fille range ses affaires précipitement et bondit contre le mur pour se rattraper sur l'escalier de secours du mur d'en face et disparaître dans les étages par une fenêtre. Son mélange génétique doit être très réussi par l'avoir rendue aussi agile.

Le Phacochère, en face de toi, pousse son comparse sur le côté et s'approche de toi. Il sort un couteau à cran d'arrêt de sa poche et renifle de son gros groin, pointant son arme vers toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanley
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Dim 5 Mar - 17:13

J'espère avoir mis le reptile hors d'état, pas le moment de flancher, faut que je fasse ça bien.Le gros porc me matte et sort sa brindille. Il a l'air lourd mais puissant.
Je me recule un peu, lui sourit et lui lance:


"Ecoute gros porc je vais t'occire et tu sais quoi ça va être jouissif.Mieux qu'une baise, le sang, non plutôt ton sang, y'a que ça pour me faire vibrer..."

Une fois reculer de deux pas, je saisis le reptile par le cou et le soulève et le met en bouclier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equilibrium
Magistrat
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Dim 5 Mar - 18:23

Tu soulèves sans mal l'écailleux mais, ayant retrouvé ses esprits, il se débat et finit par se dégager de ton étreinte. Il prends un air hautain et s'appuye contre le mur un peu derrière son comparse.

"Je te le laisse..."

Le Phacochère, pas l'air content du tout, rit.

"Ouais, c'est ça, tu vas vibrer, mais seulement parce que je vais t'enfoncer mon pied dans le cul et te porter comme une chaussure!"

Il fonce vers toi en grognant, l'air furieux. Tu essayes d'esquiver mais il se montre plus rapide que toi et tu te retrouves avec son couteau dans le ventre, même si par chance il n'a atteint aucun organe. Tu devrais t'en remettre assez vite. Il se recule un peu et rit à gorge déployée. Il fait passer son couteau de sa main gauche à sa main droite relativement vite. Il semble habitué à s'en servir. Tu entends le Reptile ricaner tandis que la Phacochère te parles de sa voix de... phacochère?

"Mmmh, gruik, tout ce que tu sais faire? Pfff!"

Les mouvements de son groin sont vraiment exaspérants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symphonie
E.V.E.
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 31
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Dim 12 Mar - 14:21

@ Tama

Menée par Valentine, tu arrive dans les rues du secteur 10, et vous commencez à rouler dans ces petites rues sombres et sales. visiblement, Valentine sait très bien où elle va, et après quelques minutes elle se gare sur un parking, dégaine son téléphone portable accroché à sa ceinture, et d'une main experte compsoe un numéro que tu ne connais pas.
Après quelques instants, visiblement lorsque son interlocuteur a décroché, Vazar se met à parler.


"Oui c'est moi, tu me retrouve à l'endroit habituel ? [...] A tout de suite."

Coup de fil express, Valentine raccroche et pose ses mains sur le volant. Elle se tourne vers toi.

"Bon ben voilà, plus qu'à attendre un peu..."

_________________
Symphonie, admin et MJ en chef, "Sy" pour les intimes.
Keep on spreading the .Enetic code
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tama Nekojin
Rastachat
avatar

Féminin Nombre de messages : 78
Fréquence de jeu : Régulière
Date d'inscription : 29/01/2006

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Dim 12 Mar - 14:46

Tama se laissait guider par Valentine alias Vazar. Le quartier mal entretenu ne l'excitait pas tellement mais elle n'avait pas spécialement le choix. Et puis sa nouvelle amie savait ce qu'elle faisait... enfin, Rastachat l'espérait.

" Okidoki... "

Un instant de silence, bon, il n'y avait plus qu'à enclancher le mode "sociabilité".

" Et sinon, parle moi un peu de toi... c'est quoi qui t'as poussé vers Gaïa exactement ? " Demanda l'hybride en s'étirant sur son siège avant de se rassoir dans une position plus ou moins féline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanley
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 21/01/2006

MessageSujet: Re: Rues, ruelles   Dim 12 Mar - 19:31

J'ai plus trop envie de jouer! le gros porc m'a bien alumé mais il va vraiment prendre cher cette fois...raaah, si j'avais pris mon gun ou ma batte, tout aurait été plus simple.
Je ricane un peu et fonce sur le phacochère... Arrivé à la limite de la portée de son bras je lui crache à la geule et lance mon bras droit dans sa face de sale hybride puant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rues, ruelles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rues, ruelles
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Défendons nos villes au MOnopoly
» Festival du Jeu dans les rues d'Angers 24 septembre 2011
» Tutoriel d'un de mes décors
» Un peu d'aide dans ce dédale de rues ne serait pas de refus [PV EZEKIEL]
» [RP] Ruelles de Rockford

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EverEve :: Section RP :: Secteur 10-
Sauter vers: